Expatriés : pensez à investir en France pour votre retraite

Expatriés : pensez à investir en France pour votre retraite

8 février 2020 Non Par immobilier

Vous avez passé toute votre carrière professionnelle à l’étranger ? Et vous envisagez à l’approche de votre retraite un retour au bercail ? Pourquoi ne pas essayer de vous construire un système de retraite solide qui vous permettrait de vous sentir à l’abri ?

Si l’idée vous tente sans que vous ne sachiez dans quel domaine vous positionner, l’immobilier semble être l’alternative la plus intéressante.

Découvrez à travers cet article comment investir en France pour votre retraite en tant qu’expatrié. 

En quoi l’immobilier est-il la meilleure alternative?

Pour préparer sa retraite en tant qu’expatrié, l’immobilier est la solution qui présente le moins de risque et un rendement plus élevé sur le long terme. Effectuer un placement dans l’immobilier vous permettra entre autres d’anticiper votre retraite sur 15 ou 20 ans

Comment investir dans l’immobilier lorsqu’on est expatrié ?

Dans les faits si vous souhaitez investir dans l’immobilier en France bien qu’il s’agisse de votre pays d’origine, il est indispensable que vous ayez un interlocuteur. Et plus précisément un interlocuteur au parfum des fluctuations du marché local. Niveau gestion, il vous faudra également choisir des interlocuteurs adaptés (notaire, expert-comptable, courtier…) notamment pour une clientèle non résidente. 

La prochaine étape est celle du financement de votre investissement. Après des années d’activités, il est possible que vous ayez cotisé suffisamment d’argent. Si tel est le cas, vous pourrez financer vous-même votre placement immobilier.

Par contre, si vos économies ne vous le permettent pas, vous avez la possibilité d’emprunter dans une banque française. Bien que de nombreux expatriés n’aient pas ce réflexe, comme indiqué par ARES Immobilier, il est recommandé pour de nombreuses raisons d’emprunter en France.

La première raison c’est le taux avantageux que proposent les institutions financières de l’hexagone. Au dernier trimestre de l’année 2020, les taux étaient de 1,10 % sur 15 ans et 1,26 % sur 20 ans. Pour faire une comparaison, au Portugal et en Espagne, les taux appliqués par les banques sont d’environ 3 %. 

Quid de l’imposition en France

Sur ce type d’investissement, les impôts français peuvent être relativement favorables. Vous émettrez certainement un certain doute puisque de nombreux entrepreneurs délocalisent leurs affaires dans d’autres pays (tels que Malte, Hong Kong, l’Angleterre…) afin d’échapper à la fiscalité française dite “stricte”. 

Cependant, il convient de faire une distinction. Pour les entreprises et les particuliers, la fiscalité est ce qu’elle est : particulièrement, lourde en partie à cause des charges sociales. Par ailleurs, la fiscalité française est souple lorsqu’il est question d’immobilier locatif.

Il suffit d’opter pour le bon régime fiscal et les revenus issus de votre activité locative ne seront pas imposés durant toute votre retraite. Si vous optez par exemple pour une SCPI, vous alliez faciliter de gestion et jusqu’à 7,9 % de frais de gestion. Quant aux dispositifs LMNP, il pourrait vous aider à payer moins d’impôts sur les revenus locatifs durant 10 ans.