Comment fonctionne un achat immobilier en viager ?

Comment fonctionne un achat immobilier en viager ?

31 décembre 2019 Non Par immobilier

En viager, une personne cède son appartement ou sa maison contre une rente viagère et un bouquet. Ce dernier est un capital de départ dont la valeur est déterminée par un commun accord entre les deux parties et qui serait donné en espèce au vendeur.

La rentre viagère est une garantie à vie versée au vendeur. Le paiement se fait par mois, par trimestre ou par an. Elle est définie par plusieurs facteurs. 

Il existe deux de vente en viager. Le viager libre où l’acheteur jouit du droit d’habiter l’immobilier dès la conclusion du contrat. Le viager occupé où le vendeur reste dans la maison en plus de recevoir la rente.

En général, le vendeur quitte la maison vers 95 ans, car à cet âge, il est pris en charge par la famille ou un établissement spécifique.

Il n’a pas d’âge limite pour investir en viager. Plus le vendeur est jeune, plus elle bénéficie. Cependant, une différence de 20 ans entre les deux parts est mise en place. 

C’est quoi vente en viager libre ?

La vente en viager libre est la cession d’une propriété où l’acheteur dispose le droit d’occuper ou de louer le bien dès la signature du contrat. Ce système de viager accorde au vendeur une augmentation de rendements dans des conditions optimales de sécurité.

Il reçoit une somme immédiate appelée bouquet et des revenus supplémentaires à vie renouvelés par an appelé rente. Il est également libéré de toutes les charges concernant le bien en question.

Quant à l’acheteur, il se voit acquérir un avoir immobilier dans des circonstances idéales et dont le recouvrement est réparti dans le temps.

Comme il peut jouir directement de l’avoir dès le paiement du bouquet, libre à lui d’utiliser ce dernier comme il le veut.

Il peut y loger, le mettre en location ou le vendre. Et plus intéressant encore, il n’a pas à avoir recours à des crédits bancaires. 

Comment se passe l’achat d’un bien immobilier en viager ?

Une personne qui effectue une acquisition d’un bien immobilier en viager doit être consciente qu’elle ne peut prendre possession du bien qu’après le décès du vendeur.

Le prix total du bien est calculé par différents facteurs, dont l’âge du propriétaire. Selon un contrat rédigé par les deux, l’acheteur doit en premier lieu une somme appelée bouquet au vendeur. Un bouquet élevé résulte d’une rente faible, et vice versa.

Toutefois, aucun montant minimal ni maximal n’est prédéfini pour cela. Après quoi, le vendeur reçoit une rente à vie. Si l’acquéreur meurt avant lui, ses héritiers prennent la relève en vue d’assurer la continuité du versement de la rente.

Une maison de type anglaise en viager occupé

Si le bien immobilier se trouve sous la propriété de deux personnes, la rente s’arrête lorsque tous les deux sont décédés. Un écart d’âge de 20 ans est à respecter afin d’éviter à l’acheteur de se trouver dans un cas de longévité défavorable quant au paiement de la rente.

Il s’acquiert de la maison quand elle sera libérée de tout contrat et peut en faire ce qu’elle souhaite : y habiter, louer ou revendre